La nouvelle est passée quasiment inaperçue. Obsédés que nous étions (à juste titre) par le feu vert aux plages, aux parcs, aux terrasses. 

Mais, alors que nous regardions ailleurs, mardi, aux Pays-Bas, le conseil d’administration de Air France KLM a voté mardi un bonus de 800.000 euros pour son PDG Benjamin Smith, au titre de l’année écoulée. L’État français, actionnaire à hauteur de 14%, a voté comme un seul homme alors que les Néerlandais de KLM ont refusé. La nouvelle a fait la une des journaux, suscitant l’indignation du côté d’Amsterdam. Rien ou si peu à Paris. On peut nous objecter que c’est un droit légal, que les bonus nous permettent ainsi de faire venir les cadors du patronat, les Mozart de la finance, la crème des crèmes, vous connaissez comme moi le refrain. Non seulement ce refrain s’est souvent avéré inexact et ce qu’on appelle les cadors ont surtout eu carte blanche pour redémarrer des entreprises en procédant à des saignées sur l’emploi, ce qui nous permettra de mettre des bémols sur le terme de “génie”.

Mais est-ce bien raisonnable. Ici, maintenant, alors que l’Etat vient d’accorder un prêt de 7 milliards sans aucune contrepartie, que la compagnie Air France, comme toutes les compagnies, est dévastée et ne peut espérer revoir la lumière avant plusieurs années et envisage d’ores et déjà la suppression de 6000 à 10.000 postes sur un effectif de 80.000 personnes ! 

Combien de salariés direct des compagnies vont perdre leur emploi ? Combien de sous traitants vont mettre la clé sous la porte ou procéder à des coupes très douloureuses dans leurs effectifs. Dans ce tableau en ruine, le PDG accepte ce bonus qui est certes parfaitement légal mais totalement amoral. Il ne lui vient pas un seul instant à l’idée de le reporter, de le diviser, voire, soyons fous, de le refuser ? 

Combien de milliards faut il pour emplir le puits sans fond de l’avidité ? S’en laver les mains ? 

L’attitude est obscène mais que dire de l’État qui le regarde faire ? 

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.