Guidel - © Daniel Perron
Guidel - © Daniel Perron

Bienvenus sur ce blog :  Nos lendemains.
Un de plus, direz vous ? Non.
Un espace différent, ouvert, pluraliste, parce  que  nous ne voulons pas nous laisser voler le jour d’après, qui ne peut pas et ne doit pas être le jour d’avant.

Alors, qui que vous soyez, quelle que soit votre profession, votre sensibilité politique, votre parcours, vous êtes les bienvenus pour nous lire, nous écrire, relayer, rédiger, proposer, débattre avec une seule exigence : le respect de la dignité de chaque personne.

L’objectif est simple : nous emparer massivement de tous les sujets, proposer, amender et construire un véritable manifeste citoyen qui influencera les décisions politiques et économiques à venir.
Nos lendemains sont dans nos mains. À nous de jouer.



Participez vous aussi à noslendemains.fr !

Ce blog vous est ouvert à toutes et tous. Vos textes, contributions, commentaires et relais sont les bienvenus pour nous emparer ensemble de ce fameux jour d’après. Malveillants s’abstenir.
En avant !

Pour nous écrire, rien de plus simple, c’est par ici.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Cet article a 3 commentaires

  1. LOISEAU Michèle née ROSE

    Alors que la prime de 1500 Euros voir 500 devait être versées aux infirmières et aides soignantes ayant eu la tâche de soigner des COVID 19 ; à Coubert centre de rééducation (là où Grd Corps malade a été rééduqué) les hôpitaux dont celui de Melun leur ont envoyé des COVID (pas graves) sauf bcp y sont décédés. A leur contact des infirmières et aides soig. sans blouse, avec des masques périmés dont les élastiques se cassaient, et cela jusqu’à mi-mai ! 10 infirmières contaminées ! A l’étage de gérontologie où il y a encore des COVID, elles doivent passer de 8h à 12 h sans être payées en heures sup ! Et on leur a dit qu’elles n’auraient pas de primes, les syndicats se disent impuissants devant 1 Direction qui a toujours abusé, au début les masques étaient inutiles ! Cela fait des années que le personnel soignant est exploité, économies, économies, le matériel n’est pas renouvelé, des chariots (très lourds) avec des roues carrées, économies sur le linge etc…Et elles ne doivent pas parler aux malades, perte de temps. Je connais d’autre part 1 aide soign. qui travaille en hôpital psy, où il y a eu des COVID que les hôpitaux ont refusé de soigner, ils sont DCD, des soignants contaminés. Eh là aussi pas de primes !!!! Ma fille est infirmière à Coubert.
    Ma p.fille en Licence d’éducateur spécialisé en contact avec des enfants et leurs famille( cela fait parti de la formation) travaille avec les enfants 50% du temps, là aussi pas de protections, des enfants renvoyés du centre vers leurs familles bourreaux ! Il y a 2 sem. elle est allée voir 1 famille dont 1 membre, chez lui, et pas confiné autre part, venait d’être contaminé. Son diplôme elle n’est pas sûre de l’avoir, car il lui manquait des cours et des notes, remplacées s/ le dossier par 0, car en informatique ON DOIT REMPLIR ! Elle a rempli son dossier de master pour fin mai, alors que le ZERO est éliminatoire ! L’organisme d’état qui n’a pas voulu commenté ces ZEROS ( DRJSCS) donnera sa réponse vers mi juillet ???
    Compte tenu de son expérience elle a été embauchée en CDD par le centre, où elle pourrait faire son Master, mais voilà, elle ne sait si sa licence sera validée et si elle pourra faire son Master !
    Je suis entourée de personnes dans le social et voit tout ce qui ne va pas !
    Et la fameuse prime de 1500 Euros pour les + pauvres s’est transformée en 150 & 100 Euros. Les CAF, que ma P. fille a contacté, dès l’annonce, lui ont répondu qu’ils n’avaient pas d’instructions, pas les fonds et que les dossiers NE POURRAIENT ETRE ETUDIES qu’APRES la FIN DU COVID !!!!! C’est pas beau cela ?

    Je ne décolère pas !!!! Les annonces, qui sont de la com et rien. Comme pour les très petites entreprises qui se voient refuser les prêts sous de fallacieux prétextes !

  2. LOISEAU Michèle née ROSE

    J’oubliais, une note du gouvernement de janvier 2020, qui interdit qu’un étudiant travailleur social n’a plus le droit de critiquer le gouvernement ! Repris par le Canard Enchainé du 30 janvier. Pour cela difficile pour ces étudiants de se plaindre ! C’est beau la Démocratie selon Macron et c’est pour cela que l’on doit se méfier de ce qui est fait actuellement, les ordonnances, et toutes les dérogations au nom du COVID !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.