Olivier Véran lors de la conférence de presse du 5 novembre 2020 - Capture TV.
Olivier Véran lors de la conférence de presse du 5 novembre 2020 - Capture TV.

À quoi a servi la conférence de presse d’Olivier Véran ? Quelles mesures ont été annoncées ? Alors que les médecins se succèdent sur les plateaux pour nous dire à quel point la situation est catastrophique, alors que les chiffres sont désastreux (près des 59.000 cas en 24h, record européen), que nous a dit le Ministre ? Que l’épidémie est violente ? Et après ? Rien hormis de bien respecter les gestes barrières et l’annonce de transferts de malades inter/régionaux. Et là, on s’interroge et on ressent un vrai malaise face à cette communication inutile. Pourquoi ? Parce que si l’on dit que cette épidémie est violente, si l’on regarde les chiffres des réanimations qui commencent à être débordées, on ne comprend pas pourquoi le confinement actuel , plus light que celui du mois de Mars, est maintenu en l’état, alors que l’épidémie s’annonce plus meurtrière qu’en Mars, justement ! Où est la cohérence ? À quoi sert de faire une conférence de presse pour ne RIEN annoncer alors qu’un tour de vis semble évident et que nous ne pourrons pas y couper donc, encore une fois, pourquoi reculer pour mieux sauter ? 

Il n’est pas question de pratiquer la critique systématique, mais avouons quand même que l’exécutif coupe les branches pour se faire battre. Était-ce une séance de rattrapage pour réparer les excès de langage d’Olivier Véran devant les députés, mardi soir ? Ne pas laisser cette impression dans l’opinion, d’un exécutif sous pression, et, de fait, peu rassurant ? Si c’est le cas, il suffisait de donner une grande interview, s’excuser, plutôt que de convoquer le ban et l’arrière ban, faire la même pédagogie, dramatiser, sans donner de direction claire. Trop de com tue la com. Nous entrons dans une période cruciale où la cohérence et la sobriété seront des armes décisives dans la bataille pour unir et entraîner l’adhésion des citoyens. 

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Cet article a 3 commentaires

  1. Garnier

    Tous anti covid.
    Application utile car elle apporte des informations (6 nov 2020 9h00):
    Nombre de citoyens exemplaires qui se sont déclarés C19 positifs
    Nombre de contacts avertis par l’application.
    7 754 524 ont téléchargé l’application *
    36 814 se sont déclarés C-19 positif *
    7 150 ont été notifiés comme ayant été exposés *
    58 046 nouveaux cas en 24h
    4 230 patients en réanimation
    447 nouveaux patients en réanimation
    R effectif au 1er nov. : 1,1

    · *Les chiffres concernent la période du 2 juin à ce jour.
    Ce qu’il faut remarquer :
    Le très faible nombre de cas auto déclaré au regard du nombre de nouveaux cas en 24h.
    Mais surtout cela montre que les excellents citoyens qui ayant été testés positifs au C-19 ont déclaré leur positivité sur l’application, cela ne les empêche pas de prendre le risque de contaminer leurs concitoyens, dont un faible nombre utilise l’application !
    Certains C-19 positifs peuvent rester plus de 15mn à moins d’un mètre de gens et potentiellement les contaminer sans que cela ne soit pris en compte de quelque manière que ce soit.
    Les personnes concernées par ce contact à risque ne sont pas averties en temps réel mais après un temps mal défini.
    On ne peut pas gagner la course contre le virus avec de tels handicaps.

    Accessoirement pourquoi les concepteurs de l’application exigent-ils que la caméra du téléphone soit à leur disposition ? Dans quel but ?

  2. Emma

    En ce moment deux événements occupent les médias le virus et les élections américaines.
    J’assiste stupéfaite à la sortie du bois de journalistes ou éditorialistes défenseurs acharnés de Trump, les Devecchio, Olivier Gisbert, Barbara Lefevbre etc… La droite radicale montre son vrai visage et ce n’est pas beau à voir. Très inquiétant que cette droite ne voit pas en quoi Trump menace la démocratie .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.