Cette phrase vous paraît étrange ? Et pourtant, elle reflète l’absolue réalité , la forme de « folie » qui s’est emparée du champ public et médiatique. Il parait de moins en moins possible de s’interroger sur la stratégie globale et vaccinale de la plupart des pays . Même en étant vaccinés , en route pour la 3ieme dose comme moi , on a le droit de s’interroger sur l’efficience de tout ce barnum, où l’on évoque déjà une 4ieme dose , la vaccination des enfants de 5 ans , le retour des tests aux frontières à l’intérieur de l’Union Européenne, alors que la vaccination devait nous garantir une vie plus fluide , débarrassée de ces contraintes et surtout de la maladie , des quarantaines et de tous les désagréments,surtout à l’approche de Noël . Regardons ce que dit le Docteur Martin Blachier , qui ne peut être taxé ni de complotiste ni d’antivax . Regardons ce constat qu’il fait hier sur Twitter: «  Données danoises Omicron: 

8% chez les triples vaccinés

5,5% chez les doubles vaccinés

1,2% chez les non-vaccinés

Omicron séléctionne les vaccinés car l’échappement vaccinal lui confère un avantage chez ces personnes. » 

En résumé selon ces données danois,Omicron semblerait s’en donner à cœur joie sur les vaccinés ! On comprend aussi que ce variant semble plus bénin que les précédents , que les formes graves touchent toujours les personnes non vaccinées mais on en revient toujours au même questionnement, de plus en plus prégnant : quid des traitements ? Ne revenons pas sur l’hydroxychloroquine ou l’ivermectine et les polémiques sans fin , haineuses , stériles , qui ont accompagné ces traitements .La course est lancée entre les géants de l’industrie pharmaceutique , notamment la Suisse , qui a pris un retard considérable face à ses concurrents américains Merck et Pfizer, et tente de se rattraper en injectant près de 26 millions d’euros dans la recherche de 4 entreprises bio- pharmaceutiques pour développer des traitements . 

« Traitement », le mot miracle car plus acceptable que « vaccin ». Beaucoup de médecins expliquent cela de manière très simple : le traitement est accepté car il soigne une maladie qui montre des signes concrets. Le vaccin est plus intrusif et plus fantasmé car il anticipe une maladie que vous n’avez pas encore . Ceci explique cela mais ne peut pas suffire à excuser la radicalité dans laquelle tombent les pro et les anti vax . Les seconds se vivent de plus en plus comme des résistants , ou l’avant garde éclairée qui lutterait contre un régime dictatorial, ce qui est naturellement faux . Mais les premiers ne sont pas en reste , bien au contraire. Il parait aujourd’hui impossible de poser une simple question, d’émettre le moindre doute sans avoir l’armée des Valkyries ou les sections d’assaut du SWAT qui surgissent et vous tombent sur le paletot , comme si vous étiez un ennemi de la Nation , sorti des entrailles de l’enfer pour venir troubler la stratégie vaccinale du gouvernement , la bonne marche du pays et l’avenir radieux qui découle de cette petite seringue! Stop ! Oui , on a le droit de se poser des questions sans être un antivax  ! Oui , on a le droit de redouter une 3ieme et une 4ieme dose , voire une 5ieme sans voter Zemmour  ou Le Pen , et donc chercher à faire du mal au pauvre petit Emmanuel , puisque les macronistes ont , eux mêmes, transformé le vaccin en objet politique , dans une étroite co-production avec l’extrême droite. Oui , on peut être de gauche non indigéniste , républicaine vaccinée et questionnante sur les vaccins et l’avenir des traitements . La manière dont le débat s’organise est insupportable , tout bonnement insupportable. Oser aller contre le sens d’un plateau entier relève de l’exploit moral et même physique . La disqualification est quasiment immédiate, accompagnée , chez certains animateurs , de beuglement  et de hurlements qui confinent à la bêtise . Il faut regarder ce spectacle pour comprendre que nous sommes entrain de devenir fous , collectivement . Je suis favorable au vaccin mais je suis aussi favorable au libre arbitre et surtout à la sagesse de la parole politique . Puisque nous savons que nous savons si peu , arrêtons de trompeter chaque semaine , de claironner des mantras péremptoires qui se révèlent faux : 1/avec le vaccin , plus de contamination 2/ avec les vaccins, retour à la vie normale . Le réel rattrape les arrogants . Et toutes ces forfanteries, ces demi- vérités , ces demi-mensonges continuent de dégrader les rapports entre citoyens et cela m’inquiète  bien plus que l’Omicron.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Cet article a 1 commentaire

  1. Emma

    Chloé Morin parle de notre  » champion » en parlant de Mélenchon toujours aussi méprisante la socialo de l’institut Jean Jaurès en parlant de la FI.
    Sans parler du fond, ces gens nous renforcent dans notre détermination de ne pas faire d’alliance avec eux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.