Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, invité du JT de 20h le 19 octobre 2020. - Capture TV Nos Lendemains.
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, invité du JT de 20h le 19 octobre 2020. - Capture TV Nos Lendemains.

Mercredi 31 Mars 

Beauvau la main dans le sac – Alors que Gérald Darmanin et Marlène Schiappa se déchaînent depuis une semaine contre la maire EELV de Strasbourg, Jeanne Barseghian, que nous apprend le Canard Enchaîné dans son édition du jour ? 

Que la même place Beauvau, en 2019 a octroyé une subvention de 22.500 euros à la fameuse et sulfureuse association turque, Millî Görüs, proche d’Erdogan et des Frères Musulmans, et qui est justement le maître d’œuvre de cette gigantesque mosquée alsacienne.

On nous rétorquera que ça, c’était avant la loi séparatisme mais cet argument ne tient pas. Nous savons parfaitement, depuis des années, où le bât blesse dans la conquête de l’islam politique : par les financements étrangers. En 2019, nous connaissons aussi déjà la posture radicale et conquérante d’Erdogan, et dès Frères Musulmans. Comme nous connaissions la posture tout aussi radicale de Millî Görüs.

En 2019, les travaux de la Grande Mosquée avaient déjà été entrepris, puisque la première pierre a été posée en fanfare, en 2017, par la majorité PS/LREM qui dirigeait Strasbourg à l’époque, en présence du préfet de l’époque, qui ne semblait pas trop choqué par la chose.

Il n’y avait donc pas plus de raison d’octroyer une subvention à cette association en 2019 qu’il n’y en a aujourd’hui. 

La seule différence, c’est que nous sommes à 1 an d’une présidentielle et que tout est bon pour draguer le chaland de droite et d’extrême, en disqualifiant si possible la gauche et les écologistes. Un grand bal des hypocrites, un fracas qui occulte la question essentielle : la place de l’islam en France, sa capacité à former ses imams, à financer ses mosquées sans l’aide de puissance étrangères, et son droit à avoir des lieux de cultes décents, sans se préoccuper des chantres de la France éternelle catholique, hérissés par ces bâtiments. Pour le reste, on peut comprendre l’attitude revêche de départ de la maire de Strasbourg, qui s’est fait canarder sans autre forme de procès par les faux jumeaux de Beauvau, Darmanin / Schiappa. En revanche, la sagesse aurait été de geler cette subvention et d’en reparler calmement lors du prochain conseil municipal. Elle n’a pas souhaité temporiser et maintient la subvention Dommage 

EmmanuelMacronFacts : ce hashtag fait fureur depuis hier sur Twitter pour moquer le Président et le papier du « Monde «, dans lequel l’entourage élyséen explique à quel point Emmanuel Macron est carrément devenu épidémiologiste et peut désormais challenger même Olivier Véran, faisant dire à Jean Michel Blanquer que tout cela est très normal chez un être possédant une telle intelligence. A la vérité, je ne sais pas ce qui m’afflige le plus : l’égo surdimensionné d’Emmanuel Macron, qui se situe dans la droite ligne de ses prédécesseurs (en gros, vous êtes tous des idiots, tout procède de moi) ? La flagornerie et la veulerie de son entourage, conseillers et ministres confondus ? Ou qu’un grand journal comme Le Monde en fasse un papier avec si peu de distance dans le titre et le fond « Macron l’épidémiologiste ? Les trois, probablement. Pour se rasséréner, allez faire un tour sur ce hashtag : c’est à mourir de rire. Les twittos ont souvent du génie. 

Macron 20h : attendez-vous à savoir que les écoles vont peut-être fermer une semaine plus tôt que prévu, sur la date des vacances de Pâques. Normal. Ça flambe dans les classes : 722 fermées pour la seule journée d’hier en Île de France ! Derrière les querelles de modélisateurs, entre les alarmistes et ceux qui ne le sont pas, restent les faits : l’épidémie bondit, les réas saturent et les cas graves sur les moins de 45 ans se multiplient. Objectivement, ça va mal, quoiqu’en disent les marchands d’espoir forcenés. On peut imaginer qu’il reste quelques mois à tenir bon avant de voir le bout du tunnel. Tenons donc ensemble, en essayant de limiter les dégâts, les morts, les chagrins, les séquelles à vie. 

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Journal de la présidentielle

Lundi 19 Avril  -La « drague » sans vergogne d’Emmanuel Macron – Tout est irritant dans l’interview du chef de l’État accordée aujourd’hui au Figaro. Le moins grave

Lire plus »

Cet article a 1 commentaire

  1. Emma

    Il parait que Ruth elkrief arrive sur LCI.
    Les macroniens bétonnent les médias !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.