"Quelque chose en lui de Donald Trump" - Capture Nos Lendemains.
"Quelque chose en lui de Donald Trump" - Capture Nos Lendemains.

Vendredi 26 Mars 

Quelque chose en lui de Donald Trump. Non non et non, ne comptez pas sur Emmanuel Macron pour s’excuser de quoique ce soit. Il l’a enfin lâché hier soir, après une excellente question de notre confrère de RFI : « Nous avons bien fait de prendre cette décision le 29 Janvier et non, je n’ai aucun mea culpa à faire ». Avec ce ton et cette attitude qui sont sa marque de fabrique : bravache, agacé, provocateur et, pour tout dire, très arrogant. Non, l’Europe n’a pas échoué. Elle a pris un peu de retard, c’est tout. Oui les réanimations sont presque saturées, les morts s’empilent un peu plus chaque jour, les chiffres flambent mais j ‘ai tout bien fait et je continuerai ainsi … quoiqu’il en coûte. Une réponse en forme de « bras d’honneur « à tous les médecins, même les moins alarmistes, qui voient le flot épidémique grandir et demandent des mesures supplémentaires.

Argument principal du chef de l’Etat ? « J’ai bien fait car toutes les modélisations se sont trompées ». C’est faux ! Tous les modélisateurs sérieux avaient annoncé la flambée du variant anglais, plus agressif et plus mortel, pour le mois de Mars. Et nous sommes bel et bien en Mars. Il croit à son affirmation dur comme fer. Il y a du Trump en Emmanuel Macron. Une manière de tordre la réalité pour la mettre à sa mesure et de se défausser en permanence sur les autres. Une façon de fanfaronner, de répéter inlassablement qu’on a raison tout le temps et sur tout. Une incapacité à reconnaître la moindre erreur, sauf, parfois, en faisant semblant. Un goût pour l’exercice du pouvoir en solitaire qui confine à l’obsession, sur un mode très simple : tous des imbéciles sauf moi. Emmanuel Macron ne nous dit toujours pas d’ailleurs comment il va aborder les 3 semaines qui viennent ? En s’entêtant ? En acceptant que les réanimations atteignent le chiffre fatidique de 5000 (nous sommes quasiment à 4800). Non, il nous dit juste que l’Europe sera le continent où l’on produira le plus de doses au monde à la fin de l’année. Que nous sommes donc des gens extraordinaires guidés par un leader extraordinaire. Épuisant et inquiétant. 

Région Occitanie : Merci pour ce moment. LAction Française est de retour. Elle a envahi bruyamment le Conseil Régional d’Occitanie aux cris de « Islamogauchistes, traitres à la France »

Carole Delga, la très appréciée et efficace patronne socialiste de l’Occitanie serait donc, elle aussi, une horrible islamogauchiste ? Au-delà de la frayeur qu’ont dû ressentir les conseillers régionaux, voilà le retour du vrai visage de l’extrême droite à papa, violente, raciste, antisémite, galvanisée par les sondages qui donnent une Marine Le Pen prête à gagner et un discours totalement irresponsable du gouvernement, sur l’islamogauchisme, et plus largement sur tous les thèmes si chers à cette extrême droite : race, séparatisme, immigration. Voilà où mène la tactique électorale qui consiste à s’emparer des mots de l’adversaire pour siphonner son électorat. On appelle ça la triangulation, qui peut s’achever en strangulation démocratique. Qu’espère Emmanuel Macron, élu, rappelons-le pour réconcilier les Français ? Tirer parti de cette France fracturée, de ce pugilat nauséabond, être l’homme le plus riche du cimetière ? Pour être réélu ? Les Français ne sont dupes de rien, voient tout, comprennent toutes les manœuvres et, par-delà les sondages avec lesquels tout exécutif veut se rassurer, plus dure sera la chute. C’est écrit. Eux seuls ne veulent pas le voir.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Journal de la présidentielle

Lundi 19 Avril  -La « drague » sans vergogne d’Emmanuel Macron – Tout est irritant dans l’interview du chef de l’État accordée aujourd’hui au Figaro. Le moins grave

Lire plus »

Cet article a 3 commentaires

  1. Emma

    Macron récolte ce qu’il a semé . Il fait la courte échelle à l’extrême droite, elle squatte tous les plateaux télé matin, midi et soir. Voilà le résultat. Introduction au conseil régional d’occitanie, vandalisation d’une librairie.
    Marre de ces gens de droite et d’extrême droite ou leurs cousins germa inscomme Celine Pina qui demande aux autres des brevets de républicanisme .
    Demandons leur de clarifier leur différence avec l’extrême droite. Car en ce qui me concerne je n’en vois aucune.

  2. Alain

    Oui oui.
    J’apprecie la formule de Mme Degois #triangulation / strangulation# . Regardons comment Sarko en à fait les frais et il partait du moins mauvaise situation.
    Président trop jeune à la peau pas assez tannée, imbu de sa personne ira droit dans le mur.
    Pauvre France

  3. Emma

    Etonnant cependant la très « estimée  » présidente de la région occitanie continue de tapper sur l’UNEF, d’enfourcher la propagande d’extrême droite. Idem pour Olivier Faure. Lamentable. Ces gens n’ont rien compris.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.