Mardi 23 Mars 

Emmanuel Macron , Monsieur “Je fais tout” . Il est toujours savoureux de voir à quel point Emmanuel Macron est prévisible . Il revient systématiquement réparer  et éclaircir ce qu’il a lui même contribué à embrouiller et désorienter . Dernière démonstration en date : les vaccins ! Cette fois , ça y est , juré , craché, le chef de l’Etat l’a annoncé en visitant un vaccinodrome à Valenciennes , cette fois c’est parti mon kiki ! Vaccinations tous azimuts , H24 , sans Dimanche et sans jours fériés , vous allez voir ce que vous  allez voir ! Rien d’étonnant à cela puisqu’il a lui même contribué à générer un grand doute sur l’Astrazeneca , en le suspendant la semaine dernière pour deux jours et qu’il a lui même ordonné ce confinement non confiné dont on ne comprend pas  la vertu sanitaire , si ce n’est d’avoir gagné une heure sur le  couvre-feu . Après le rocambolesque épisode de l’attestation de sortie , chef d’œuvre administratif français , il était urgent que le chef de l’Etat se montre sur le terrain et tente de redonner un cap dans ce grand capharnaüm français . Avec , en sous titrage “ Il est temps que je m’en occupe moi même “ Et l’on touche là au point le plus faible de cette présidence : la volonté de tout faire , de tout contrôler , de tout gérer , dans les moindres détails . Une force , dirons certains ? Pas du tout ! Une terrible faiblesse , signe d’une personnalité qui pense que tout procède de lui . Il n’est pas  le seul à être malade de cette soif de contrôle total . Tous ceux qui l’ont précédé , à l’exception de François Hollande , ont exercé cette forme de tyrannie domestique sur leurs cabinets , leurs ministres , un peu moins sur leur administration , qui se répète toujours “ Les politiques passent et nous restons “. Disons qu’Emmanuel Macron pousse au paroxysme la substantifique moelle de ce cadeau mortel qu’est devenue la Vieme Republique , et , pandémie oblige , accentue encore un peu plus cette façon de gouverner, verticale et solitaire , cette propension à se défier de tous et à prendre de mauvaises décisions .

Combien de morts ? C’est une question un peu directe et qu’il faudra se poser rapidement : combien vont nous coûter en terme de vies humaines ce refus de confiner réellement depuis le 29 Janvier? Cette mesure , saluée chaque jour qui passe , par tous les chantres de la liberté et de l’économie , cette mesure a un prix très lourd : les vies qu’on ne sauve pas , car contaminées par ce variant anglais plus agressif et mortel que les précédents , dans parler des pertes de chance des malades , notamment des cancéreux , dont on retarde les traitements pour cause de saturation covid dans les hôpitaux . Il faut bien comprendre les médecins qui alertent depuis des semaines . Leur mission consiste à soigner et sauver la vie , pas à faire des comptes d’apothicaires économiques et politiques . Maintenir les écoles ouvertes quoiqu’il en coûte pour les profs et les familles des élèves , ne pas imposer strictement le télé-travail et se contenter de mettre en place des barrages routiers le week end , tout cela a un prix , de plus en plus lourd à payer . 

Et pendant ce temps , Angela . Il faut toujours écouter Angela  Merkel . Depuis le début de la pandémie , la Chancelière allemande parle d’or, en femme d’état et en scientifique.  Lorsqu’elle déclare , cette nuit , après une interminable réunion avec les landers, que la situation est tres grave et qu’elle annonce , pour la première fois en Allemagne , la fermeture des lieux de cultes pour Pâques , il faut l’entendre et comprendre ce qui nous pend au nez .

  • Carton rouge : à Valérie Toranian, qui a cru bon de comparer les réunions non /mixtes de l’UNEF au Ku-Klux-Klan ( en raison du séparatisme noirs/ blancs ) applaudie par toute la facho sphère et  les reacs de tout crin . On pourra lui rappeler les horreurs commises par ces dégénérés sudistes et blancs , les noirs chassés et abattus comme des chiens et chercher la moindre comparaison avec les réunions de l’UNEF où des personnes de couleurs parlent  des agressions  qu’elles subissent en tant que noir ou maghrébine … je ne sais pas ce qui me désole le plus : que quelqu’un d’aussi sensé écrive de telles âneries , ou que d’autres les retweetent Étrange époque , Étrange inversion de valeurs. 

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Journal de la présidentielle

Lundi 19 Avril  -La « drague » sans vergogne d’Emmanuel Macron – Tout est irritant dans l’interview du chef de l’État accordée aujourd’hui au Figaro. Le moins grave

Lire plus »

Cet article a 1 commentaire

  1. Emma

    Les comparaisons ineptes et scandaleuses doivent être des maladies conjugalement transmissibles. Madame Toranian, compare l’UNEF au KKK. Son mari O. Gisberg mettait en parallèle la CGT et DAESH.
    Au-delà de ces personnages piteux, cette période de fracture, de flottement révèle la fragilité idéologique de certains qui cèdent au corpus des valeurs de l’extrême droite qui squatte les plateaux matin, midi et soir. Très inquiétant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.