Les images nous glacent le sang. Elles ont fait le tour du monde. Elles ont été filmées à Minneapolis lundi soir. Pendant 8 minutes interminables, on assisté à l’étouffement, les gémissements et l’agonie de George Floyd, un afro-americain d’une quarantaine d’années, plaqué au sol par un policier qui maintient son genou sur le cou.

George Floyd se plaint, gémit, dit qu’il ne peut plus respirer. Le policier ne lâche toujours pas. Des passants s’approchent. Un deuxième policier, puis un 3ieme, les font reculer et les empêchent de regarder. Mais ils insistent, lancent aux policiers “Regardez.  Il ne respire plus ! Prenez son pouls”. Finalement, une ambulance arrive. George Floyd décèdera à l’hôpital.

Une scène filmée par une passante sur Facebook Live qui émeut et révolte au-delà de l’Amérique.  D’abord parce qu’elle illustre à nouveau la cassure, la déchirure entre  une partie de la communauté afro-américaine et le reste  de l’Amérique. Déchirure que l’élection de Barack Obama n’a pas réparée. Ensuite parce qu’elle rappelle de douloureux souvenirs sous d’autres latitudes. Les USA n’ont pas le monopole des violences policières. En France, la famille d’Adama Traoré demande justice depuis 2016. En juillet de cette année-là, le jeune homme de 24 ans, qui cherche à échapper à un contrôle d’identité, subit lui aussi ce fameux plaquage ventral et décède après s’être plaint de ne plus pouvoir respirer. C’est aussi à la mort du livreur Cédric Chouviat que l’on pense, le 3 Janvier 2020, victime d’une fracture du larynx au cours de son interpellation et qui mourra 48h plus tard à l’hôpital.

Il n’est pas question de dire que tous les policiers sont des brutes épaisses qui passeraient leur journée à user de leur force judiciaire et physique sur des victimes innocentes. Bien sûr que non. Mais en réalité, il ne peut y avoir d’exception à la règle justement parce les forces de l’ordre sont garantes de la démocratie, garantes de la paix civile. Elles ont tous les moyens légaux, matériels, d’exercer ce contrôle.  Elles ont donc un devoir d’exemplarité qui ne saurait souffrir d’un seul passe-droit, d’une seule exception. Quant au plaquage ventral, il n’est toujours pas interdit en France, sauf pour la police des frontières alors qu’il l’est formellement à New York et, Los Angeles.

Lorsque s’y ajoute la dérive raciste, soupçonnée ou avérée, c’est d’autant plus inacceptable.

Comme sont inacceptables les lenteurs administratives de ces enquêtes IGPN, perdues dans les sables de l’administration centrale. Lenteurs d’autant plus préjudiciables que la sanction de quelques dérives protégerait justement tous ceux, et ils sont largement majoritaires, qui travaillent avec une éthique républicaine.

À Minneapolis, les 4 policiers incriminés dans la mort de Georges Floyd ont été limogés sur le champ, alors que l’enquête du FBI n ‘avait pas encore commencé. À Minneapolis, la sénatrice du Minnesota, Amy Kobluchar s’est félicitée de ce limogeage express et a demandé que justice soit faite pour George Floyd. Comparaison n’est pas raison mais …

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Cet article a 18 commentaires

  1. Eden

    Cette mort est certes intolérable mais vous n’avez aucune notion de ce qui se passe en termes de violences faites aux flics aux USA.
    J’ai assisté à des assaults d’afro-américains contre des flics blancs et j’ai vu exploser des têtes et des lynchages dégueulasses.

    Rien n’excuse ce qu’ont fait ces flics mais croyez-moi, beaucoup de flics y laissent leurs vies dans ces violences urbaines car les agresseurs n’ont aucune limites.

    Si, à force d’aller aux enterrements de leurs confrères certains lâchent la rampe et deviennent violents, il faut aussi en tenir compte.

    1. Andy

      C’est malheureusement ce genre d’agissements qui appelle les amis et familles des victimes à la riposte. Surtout quand justice n’est pas rendue.
      Et c’est bien triste.
      Mes condoléances à la famille de ce pauvre monsieur.

      1. Camillo Berneri

        Quand il n’est plus possible de nier le racisme, la ligne de défense devient « oui ok, on est raciste mais on a de bonnes raisons de l’être parce que blablabla ».
        A gerber.

  2. Steeve Morgan

    Condoléances à la familles de Mr. Floyd j’ai vue le reportage je suis de Québec et je vous jure que sa prend des méchants crisse de malade pour assassiner une personne live devant les caméras. J’espère que les policiers ont été congédié et qu’ils seront poursuivies en justice pour meurtre. Bonne chance à la familles de Mr floyd pour une justice équitable

  3. Fatma Filali

    Je suis choquée ! Alors que la police est censée nous protéger, voilà qu’elle se rend elle-même coupable de meurtre ! 😡

  4. MICHELETTI

    Votre article est honteux comme d’habitude. Vous jouez avec nos émotions c’est tout. OUI C’EST HORRIBLE. Mais quels sont les Faits. A-t-il tué quelqu’un, hyper violent… On en sait rien avec votre article. Sans parler de la comparaison avec Traore. Les policiers français ont été complètement blanchis. Vous ne le saviez pas…? Étonnant pour des journalistes !

    1. martino

      en même temps ce que vous dites là tien la route,quelle sont vraiment les causes de son arrestation ?c’est aussi important de le savoir.cependant rien ne justifie l’acte du policier,c’est vraiment inhumain.

      1. Camillo Berneri

        « A-t-il tué quelqu’un, hyper violent »

        Non. Rien de toute cela. Il était totalement innocent. Renseigne toi.

        Ensuite il va falloir faire un travail d’introspection et te demander pourquoi en l’absence d’information tu pars directement du principe qu’un homme noir est un « tueur hyper violent ». C’est là que commence le racisme. Qui se termine par un meurtre hyper violent, mais pas celui que tu inventes dans ta tête.

  5. Fatma

    En quoi cet article est honteux ! Ce qui est honteux, HORRIBLE plutôt c’est d’assister en direct à un meurtre, de surcroît commis par la police qui est censée nous protéger !

  6. Rovis ATIPO

    On a pas le droit de faire ça à un homme.

    1. toto

      Ce n’est pas un meurtre ,mais plutot un homicide involontaire vis a vis de la loi …un meurtre ce n’est pas ça !

  7. toto

    Ce n’est pas un meurtre ,mais plutot un homicide involontaire vis a vis de la loi …un meurtre ce n’est pas ça !

  8. martino

    quelles sont vraiment les causes de son arrestation ?c’est aussi important de le savoir.cependant rien ne justifie l’acte du policier,c’est vraiment ignoble et inhumain.

    1. Camillo Berneri

      Les causes de son arrestation et du meurtre qui a suivi : Il était un homme noir. Point barre. C’est une vérité que certains ont visiblement du mal à accepter de voir.

  9. Camillo Berneri

    « A-t-il tué quelqu’un, hyper violent »

    Non. Rien de toute cela. Il était totalement innocent. Renseigne toi.

    Ensuite il va falloir faire un travail d’introspection et te demander pourquoi en l’absence d’information tu pars directement du principe qu’un homme noir est un « tueur hyper violent ». C’est là que commence le racisme. Qui se termine par un meurtre hyper violent, mais pas celui que tu inventes dans ta tête.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.