Bien sûr, on comprend leur mal être, leurs conditions difficiles, les exigences extrêmes de leur profession, les injonctions paradoxales de leurs chefs : ordres, contre ordres mais il ne faut non plus exagérer.

Manifester sur les Champs Élysées alors que c’est interdit, déjà, c’est un problème quand on est le représentant des forces de l’ordre.

Dans le même temps, comme par hasard, voir Marine Le Pen débouler tranquillement au commissariat de Villeneuve-la-Garenne nous met mal à l’aise. Rappelons ici que les idées du RN ont largement fait leur nid dans les rangs et c’est aussi un problème probablement plus important encore que le premier.

Dans ce bras de fer engagé avec Christophe Castaner, un pas a été franchi et il est impossible de suivre les policiers sur ce terrain.

Car il n’est pas acceptable qu’une minorité agissante, proche de l’extrême droite, instrumentalise une colère réelle à des fins de déstabilisation profonde.

Et par ailleurs, qu’à dit Christophe Castaner de si dramatique, à part ses maladresses de langage ?

1/ On n’utilise plus des gestes qui peuvent être dramatiques à terme,

2/ On fait le ménage dans les rangs en dégageant les brebis galeuses racistes.

Les policiers se sont sentis outragés et stigmatisés. D’accord mais que devraient dire les professeurs qui sont accusés par leur ministre de décrocher et de traîner des pieds pour rouvrir les écoles ?

À dire vrai, je suis, comme beaucoup, fatiguée de voir qu’au nom de la difficulté de leur tâche, on oublie un peu vite tous les débordements, les excès et les mutilés, et les morts, comme Cédric Chouviat, le 3 Janvier dernier.

On a donc une furieuse envie de dire aux policiers : oui, nous comprenons votre mal être. Mais n’en faites pas trop quand même. Vous n’êtes pas exempts de reproche, et, dans la situation qui est la vôtre, détenteur de la violence légitime, il ne devrait y avoir aucune, strictement aucune exception à la règle.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nos dernières publications :

Cet article a 1 commentaire

  1. Tintantois

    F Degois, PS, donc perçue par vous comme « de gauche » m’ennuie parce que vos modèles ne st plus d’actualité depuis longtemps,
    vous lire serait plus simple si vous mettiez les curseurs à leur place-
    le PS est une idéologie de droite, libérale et un peu quand même colonialiste

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.